Yellow Ostrich Tag

En annonçant sa fin prochaine, Yellow Ostrich boucle la boucle sans retenue. Débuté en 2009 alors qu'Alex Schaaf composait ses premiers morceaux puis les enregistrait dans sa chambre à l'aide d'un simple enregistreur quatre pistes, le projet a gagné en envergure au fur et à...

Avec quasiment une session par jour, la station de radio de Seattle KEXP a encore accouché de quelques belles vidéos durant ces derniers mois, toutes confectionnées dans l'antre de son propre studio. De quoi vous concocter un troisième volume sélectif et de qualité, histoire de...

Toutes les bonnes choses ont une fin, et Yellow Ostrich en est une. C'est par un email tombé innocemment dans notre boite mail cet après midi qu'on apprend que le groupe donnera son dernier concert le 8 décembre prochain. Pas de quoi arrêter l'insatiable Alex...

Toujours sous le charme de son année 2012 ou il avait sorti l'album 'Strange Land' et le Ep 'Ghost', nous attendions de pied ferme le retour de Yellow Ostrich. Ce sera chose faite le 25 février, date à laquelle 'Cosmos' déboulera dans les bacs via...

yellow180Ep (Barsuk) 22/10/2012 Indie pop

A peine nous sommes nous remis de la claque infligée par "Strange Land", son deuxième opus sorti en mars dernier, que Yellow Ostrich revient déjà en proposer une suite avec "Ghost": un Ep uniquement disponible en vinyle et digitale, dont les six titres semblent avoir été couchés sur bande au même moment que l'album ("Here Today"), et qui voit le jour au moment même ou le combo s'embarque dans une tournée américaine.

yellow180Album (Barsuk) 06/03/2012 Putsch indie pop

Pas de doute que ce nouvel opus de Yellow Ostrich fut une épreuve pour Alex Schaaf. D'une part, le songwriter se devait de confirmer les critiques unanimes reçues à la sortie de "The Mistress" qu'il avait pris soin de concocter seul; d'autre part, il a du affronter la difficulté de mutualiser son inspiration et se fondre dans un collectif pour devenir un véritable groupe. A l'écoute de ces dix titres, pas de doute que ce jeune surdoué est arrivé magnifiquement à ses fins.