Pias Tag

Très discret depuis la sortie de 'Some Say I So I Say Light' en 2013, le poète anglais sera de retour le 2 mars prochain avec un troisième album. Sur 'Shedding Skin', on retrouvera Ghostpoet entouré de son groupe live, mais aussi d'invités, parmi lesquels Nadine...

Album (Pias) 06/05/2013 Hip hop

Peu formatée, la musique de Ghostpoet s’est pourtant retrouvée au rang des nominées au titre de Mercury Prize 2011. Malheureusement pour lui, c’est PJ Harvey  qui l’a remporté, ce qui n’enlève rien au côté inattendu du buzz qui a accompagné ce premier album, un disque produit dans une chambre d’étudiant avec un minimum de matos. Il a suffi d’une oreille bien tendue de Gilles Peterson pour enclencher la machine et donner une chance au jeune Obaro Ejimiwe de définitivement sortir du lot avec son style indubitablement singulier, mêlant intelligemment dubstep et spoken-word.

jim180Album (Punk Rock Blues/Pias) 15/10/2012 Rock n'roll

A vrai dire, on attendait rien de bien nouveau de la part de rockeurs aussi indécrottables que ceux de The Jim Jones Revue qui, à chaque album, ont toujours pris un malin plaisir à pousser les aiguilles dans le rouge, et réveiller le fantôme de Little Richard sous leur feu de fondamentaux rock n'roll. Frappés depuis leur début par une frénésie capable de défriser Michel Berger, les Britanniques ne dérogent évidemment pas à la règle pour "The Savage Heart", un nouvel album produit comme son prédécesseur par Jim Sclavunos, qui parvient néanmoins à afficher une diversité inédite chez eux.

dino180Album (Pias) 17/09/2012 Indie rock inaltérable

Depuis bientôt trente ans qu'il est apparu pour la toute première fois, Dinosaur Jr aurait pu saisir moultes occasions de dévier de sa marque de fabrique qui, avec le temps et à la veille de chaque nouvel album, l'a toujours rendu prévisible. Il ne l'a jamais fait, y compris en 2005 quand il mettait fin à huit années d'absence. Tout juste J Mascis, Lou Barlow et Murph auront offert quelques variantes à leur indie rock. Aussi, le trio aurait pu lasser son public. Malgré quelques aspects parfois répétitifs, il n'y est jamais parvenu non plus, la faute à son charismatique frontman qui, en chantant et jouant de la guitare comme personne, aura toujours servi de garantie indéfectible au style Dinosaur Jr.