Mom & Pop Tag

En 2012, 'Meat And Bone' voyait le Jon Spencer Blues Explosion opérer un retour en grande forme. Bonne nouvelle pour les fans puisque le groupe lui offrira un successeur le 24 mars prochain chez Mom + Pop. Intitulé 'Freedom Tower - No Wave Dance Party...

Album (Mom + Pop) 21/06/2013 Glam pop

Entre ses deux premiers albums, en passant d'une pop garage à une brit pop psyché, Smith Westerns aura fait un pas de géant pour finalement s'inviter parmi les révélations indie rock que beaucoup - dont nous - conseillaient de suivre de près. Dans le même temps, les quatre post adolescents sont devenus des hommes, ragaillardis par des mois de tournées et l'éloignement qui va de paire, effritant les relations autrefois entretenues au quotidien avec leurs proches: une conséquence naturelle de la vie de rockeur que l'on retrouve comme thème principal de "Soft Will", un nouvel opus habité par la difficile mission de ne pas éteindre le feu allumé par "Dye It Blonde".

pc180Album (Mom+Pop) 24/06/2013 Ebauche rock garage

Au sortir des péripéties de Fergus & Geronimo et Teenage Cool Kids, Austin Brown et Andrew Savage se sont lancés dans l'aventure Parquet Courts pour étancher leur soif de compositions garage, et accessoirement incarner au mieux le rock new yorkais. Bien que parfois très proche de l'école britannique (Maximo Park notamment sur quelques titres comme "Borrowed Time"), la mission semble apparemment réussie puisque, seulement un an après que "Light Up Gold" soit sorti en autoproduction, le duo (devenu quatuor pour la scène) se voit présenté à un plus large public grâce à l'intérêt du label Mom+Pop

wavves180Album (Mom & Pop Music) 25/03/2013 American Graffiti

Depuis plus de cinq ans, Nathan Williams compense sa tête à claques par une propension évidente à écrire certaines des chansons les plus cools du monde. À 26 ans, on comprend aisément que le branleur attise la convoitise et de fait, la jalousie du plus vilain des chroniqueurs musicaux qui, vautré dans son siège, les mains pleines de Doritos, écrira que ce nouvel album de Wavves pue la fainéantise. Ce serait bien la preuve que, en plus de ne pas comprendre la musique, les rédacteurs ne l'écoutent pas.