Geoff Farina Tag

De 1995 à 2004, Karaté fut un des plus beaux représentants de l'indie rock, celui ou mélodies et émotions se mariaient sans forcément s'apparenter à l'émo d'alors. Pourtant, au bout de six albums qui marquaient une évolution progressive vers le jazz, le trio annonçait sa...

glory180Album (Damnably) 22/04/2013 Dwight Schrute tribute

Ce bon vieux Geoff Farina file un bien mauvais coton. Après avoir laissé entrevoir quelques signes plutôt encourageants il y a quatre ans à la sortie de "Atone", le deuxième album de Glorytellers, l'ancien Karaté s'en va s’encroûter (définitivement?) dans la musique traditionnelle américaine, celle du gendre idéal, chiante à mourir, qui pue les concerts dominicaux en famille.

farina180Album (Damnably) 05/03/2012 Indie folk

Comme en attestent deux albums sortis à l'aube des années 2000, Geoff Farina n'a pas attendu de mettre un terme à l'aventure Karate pour se lancer dans l'aventure solo. Pourtant, le grand sage n'était pas pour autant pressé d'enchainer les disques. En effet, depuis ce tournant dans sa carrière musicale, le songwriter compose en dilettante, à l'envie, à l'inspiration, sans aucune pression, presque en fonction de la force du vent.

farina180Album (Damnably) 08/03/2010 Folk

Loin des tumultes du rock, de la tendance actuelle au registre acoustique et naïf, Chris Brokaw et Geoff Farina - plus connus dans le passé via Codeine pour le premier et Karaté pour le second - n’en sont pas à leur coup d’essai tant chacun écume depuis longtemps le traditionnel registre folk, que ce soit en solo ou en groupe. C’est donc armés de leur seules guitares acoustiques, de leurs voix limpides et de leur savoir faire déjà largement reconnu, que ces deux musiciens collaborent ici

Il y a comme un vide depuis que Karate a annoncé sa séparation en 2005. Heureusement, ses membres n'en ont pas fini avec la musique. C'est le cas de Geoff Farina, par lequel l'occasion s'est présentée de revenir sur cette belle épopée...