dDamage Tag

dd180Album (Tsunami Addiction) 14/11/2011 Musique électr(onique/ique)

Perchés tout en haut de leurs dix ans d'expérience, les frères Hanak sont devenus indissociables du décor offert aujourd'hui par la musique électronique française. Cela n'aura pourtant pas été sans mal tant il leur aura fallu constamment repousser les tentatives d'éviction, notamment de certains médias à qui dDamage a parfois semblé donner de l'urticaire. Il faut dire que le duo n'a pas la langue dans sa poche, dit souvent ses quatre vérités sans peser le poids de ses mots, et réfute toute notion d'opportunisme quand il est question de musique: trois traits de caractère auxquels il est toujours resté fidèle

On y peut rien si les dDamage sont souvent à l'honneur chez nous. Il faut dire que, au delà de leurs disques toujours efficaces et imprévisibles, les frères Hanak n'ont jamais leur langue dans leur poche et sont devenus ainsi de sérieux clients à l'exercice de l'interview. Entre leur point de vue sur la scène électronique, la genèse de chacun de leur projet, et un bouquet de conneries maison, JB et Fred ont toujours quelque chose à dire, toujours un avis à donner. Ça tombe bien puisqu'on les a rencontrés fin novembre à la Maroquinerie, à l'occasion de la première des Mind Your Head, concerts organisés à l'initiative de Mowno. Alors, "Aeroplanes", leur album à sortir en ce mois d'avril, se dessinait sérieusement, assez pour que cette entrevue soit encore à l'ordre du jour et que chacun de leurs mots ait encore assez de poids et de signification pour qu'ils soient publiés.