Amon Tobin Tag

Quatre ans sont passés depuis l'excellent 'Say Goodbye To Useless' alors sorti chez Mush. En ce mois de juin 2014, Deru revient alimenter l'actualité electro ambiant avec '1979', un nouvel album uniquement disponible au format digital via le label Friends Of Friends. Conceptuel, l'opus s'accompagne...

two180Album (Big Dada) 08/10/2012 Hip hop rugueux

En interrogeant votre neurone des souvenirs proches, vous vous rappellerez sans doute de l'un des morceaux-phare de la compilation des vingt ans de Ninja Tune. Noyé dans la masse d'inédits et de remixes exclusifs tous styles confondus, "Fools Rhythm" laissait éclater hors-contexte son beat monstrueux et sa mélodie fédératrice. Une apparition justifiée et loin d'être innocente puisque, deux ans plus tard, on retrouve ce thème sur ce nouvel album d'un Amon Tobin à peine caché sous son pseudo Two Fingers.

amon

Les fans d'Amon Tobin doivent dès maintenant cocher la date du 21 mai dans leur agenda. C'est ce jour là que le producteur sortira en édition limitée une box comprenant la plupart de ses archives personnelles, ainsi qu'un peu de matière issue de sa dernière tournée donnée à l'occasion de la sortie de "ISAM".

isam180Album (Ninja Tune) 23/05/2011 Onanisme électronique

On doit au moins admettre une chose concernant Amon Tobin: en ne se satisfaisant jamais de l'acquis, le producteur ne s'installe dans aucune routine, et trouve toujours le moyen de proposer quelque chose de différent à chaque album. Et si ce n'est pas sur la forme, c'est sur le fond. Avec "Foley Room", son précédent disque, il prenait définitivement ses distances avec la réutilisation de musiques existantes pour s'en aller lui-même chercher la matière sonore qui allait faire son oeuvre. Comme tout geek musical invétéré, il lui fallait donc une nouvelle fois rebondir

amon180Album (Ninja Tune) 21/02/2011 Electro

2005. Une époque pas si lointaine ou le phénomène Kinect relevait, au pire du rêve, au mieux de la science fiction. Une époque ou le domaine des jeux vidéo n'en finissait pourtant déjà plus de se surpasser, et offrait quelques opportunités d'avenir à une industrie musicale en crise, en missionnant quelques uns de ses représentants les plus aptes à faire un pas vers lui. En se chargeant de la bande son de "Splinter Cell Chaos Theory", alors un des jeux d'espionnage les plus en vue du moment, Amon Tobin n'avait pas manqué de prouver à quel point il en était capable.