Zenzile s’invite au cinéma

zenzile1

Zenzile fait figure depuis plus de dix ans de groupe pionnier et emblématique de la scène dub française, internationalement reconnu pour l’exigence et la créativité de son univers musical. En s’attaquant au difficile exercice du ciné-concert, le groupe accepte de réinterroger son processus de création habituel: « il ne s’agit plus ici de chercher à composer les meilleurs morceaux à jouer ensemble, mais d’illustrer de manière sonore une trame et un timing qui ne sont pas de notre fait. Le film est d’un esthétisme saisissant et l’intrigue est vraiment bien ficelée. On doit juste accompagner ce climat« . Comme il fallait s’y attendre, Zenzile n’a pas choisi la facilité: fans de cinéma, ils ont refusé de se réfugier derrière les grands classiques du genre, pour aller dénicher un chef d’œuvre méconnu, dont ils ont préféré ne pas réécouter la bande son originale pour mieux livrer leur ressenti personnel.

Véritable pierre angulaire du mouvement expressionniste allemand, avant même les œuvres de Fritz Lang et Friedrich W. Murnau, « Le Cabinet du Docteur Caligari » ouvre en 1919 de nouveaux horizons au cinéma du siècle à venir. Avec ce thriller psychologique avant l’heure, le réalisateur Robert Wiene pose en effet les fondations sur lesquelles se construiront quatre-vingts ans plus tard des films comme « Usual Suspects », « Sixième Sens » ou « Memento », dans un esthétisme gothique dont s’est aussi largement inspiré Tim Burton.

Le résultat est à la hauteur de l’ambition initiale: Zenzile réussit un mariage fusionnel entre ces images d’un autre temps et une musique résolument moderne, pour délivrer au final une œuvre complète et incroyablement contemporaine. Autour de ce thriller psychologique, monument du mouvement expressionniste, le groupe angevin sublime de ses compositions instrumentales, l’esthétique et l’intrigue caractéristiques du film.

De sonorités rock planant ou dub minimal, en plages résolument electro et spatiales, les cinq musiciens tissent une trame vivante et parviennent à un mariage fusionnel avec ces images d’un autre temps, résolument contemporaines grâce (aussi) à la musique sculptée en direct par Zenzile. Le teaser:


Les premières dates à travers la France:

09/07/10 : Dans le cadre de la soirée « Ecran Sonore » au Château d’Angers (49)
19/09/10 : Festival Scopitone – Nantes (44)
18/11/10 : Télérama Dub Festival // Le Café de la danse – Paris (75)
26/11/10 : Télérama Dub Festival // Le Fil – Saint Etienne (42)
02/12/10 : Salle le ciel – Grenoble (38)
+ de dates très prochainement …

À lire ou écouter également:

Une réponse à Zenzile s’invite au cinéma

  1. Jm 4 septembre 2010 à 23 h 17 min #

    Le Cabinet du Docteur Caligari est une pierre angulaire du cinema. Une oeuvre magistrale, dont l’esthétique rayonne encore aujourd’hui: Tim Burton en effet avec Beatle Juice ou le pingouin (sosie de Caligari) dans sa version de Batman, Vanoli pour parler Bande dessinée et s’extirper des genres et domaines artistiques.
    on ne peut qu’espérer que ça soit du niveau du « Man with a movie Camera » avec Cinematic Orchestra: un grand groupe avec un grand film.

Laisser un commentaire