Warp en live à l’Elysée Montmartre

warp

Si la récente soirée Warp/Ed à la Villette ne vous a pas suffi, rendez vous le 8 décembre prochain à l’Elysée Montmartre ou Warp proposera un beau plateau, qualitatif et varié. Au programme, le méga groupe math rock Battles, la nouvelle fleur de l’effervescente scène de Portland Nice Nice, le génial dresseur de puces Four Tet, et le roi du renouveau de l’abstract hip-hop Flying Lotus. Be there…or be there. Places disponibles sur Digitick.

untitled

À lire ou écouter également:

, , ,

Une réponse à Warp en live à l’Elysée Montmartre

  1. Manu 9 décembre 2009 à 21 h 18 min #

    Allez, un petit report

    Une soirée d’anniversaire Warp, la classe!! Quoi de plus excitant qu’une soirée organisé par le label lui même avec les artistes du label!
    Sur le papier, le line up semble idyllique: de la nouveauté avec Nice Nice, du classique dancefloor avec Flyinglotus, une autre valeur sur avec la formation instrumentale de Battles et du guest de luxe avec Fourtet.
    Ça valait donc le coup de quitter la campagne sarthoise ce mardi soir! …
    Et bien non!

    Arrivé trop en retard, On rate Nice Nice qui s’avèrera être pourtant la vraie valeur ajoutée de cette soirée à l’écoute de leur 7″ en vente sur place.

    Fourtet enchaine avec un dj set assez moyen entre électronique et musiques traditionnelles du soleil…

    Le moment tant attendu approche, Battles monte sur scène. les deux premières minutes laissent présager un set de fou furieux et puis…
    Et puis tout se gâte! Le son est merdique, sous mixé, pas de caisse claire, la guitare de Ian Williams ressort à peine, on branche et débranche en permanence les instruments, on cherche la panne, on ne sait m^me plus d’ailleurs ou chercher à la fin!
    Et comme si cela ne suffisait pas, le groupe ne semble pas en grande forme. (et oui le jetlag, ca casse!)
    Les nouveaux morceaux ne sont absolument pas maîtrisés! Sur scène on se regarde à peine et on cherche ou cela peut nous mener et comment on va finir le morceau. Les anciens morceaux, les tubes (si on les reconnait car tout le monde crie à ce moment là!) sont complètement massacrés par un jeu approximatif. Du coup Battlles déçoit là où ils ont fondé leur légende: la précision de l’expérimentation! Ce set en aura manqué tout du long. Dommage. Décu.

    Flying Lotus Terminera la soirée avec uns et de qualité. là le son sera bon. Le sondier ne saurait-il sonoriser que les live électronique.

    Bref une soirée très moyenne au niveau de la musique malgré une bonne ambiance et un public de qualité 😉 .

    Quand je pense qu’à quelques stations de métro il y avait Monotonix…

Laisser un commentaire