Velvet déchire…

Il y a quelques jours, nous vous annoncions l’arrivée imminente d’un nouveau magazine rock dans les kiosques français. Sauf qu’on ne s’attendait pas à une telle claque alors on se permet de vous en retoucher deux mots.

Vous pleurez depuis que Rage, ou du moins sa première version, ne parvient pas à trouver d’égal? Vous faites des pieds et des mains pour choper le dernier Kérosène? Et bien, Velvet Magazine apparaît comme le sauveur de toute une scène rock. J’y vais peut être un peu fort mais il faut bien avouer que les adeptes de rock indépendant attendaient cela depuis belle lurette en France

On nous annonçait un nouveau mag avec DVD. La formule n’ayant pas toujours faite ses preuves, on s’attendait à une pauvre quinzaine de pages couleur avec un DVD de clips pour un prix exorbitant. Certes, il vous faudra débourser près de sept euros pour l’acquérir mais le contenu est des plus riches

D’abord, la mise en page est impeccable, originale et bien rock n’roll comme on les aime. Ensuite, il y a peu de pubs dans Velvet (mais ça pourrait bien changer…), les news foisonnent sur toute une scène rock trop peu souvent défendues chez ses concurrents, Velvet ne compte pas moins de 25 pages de chroniques. Parce qu’on ne vous a pas dit… Le tout en comprend près de 150 pour un sommaire on ne peut plus complet (Fantomas, Eels, Romeo Is Bleeding, Brand New, Stellastar, Melissa Auf Der Maur, Jarboe, Sikth, Cave In, Pink Grease, Unsane, Tomahawk, The Servant, The Creatures, Alkaine Trio, Hot Hot Heat, Maxeen, Melvins, NRA, Poison The Well, Nine, Entombed, Sleepers, Dickybird, Loisirs…).

Pas besoin de vous faire de dessins. Velvet Magazine sortira tous les deux mois car il vous faudra bien tout ce temps pour le lire en intégralité. Car pour une fois, un magazine ne se lit pas en diagonale et en une demie heure

Et le DVD me direz vous? Melissa Auf Der Maur (interview + clip), Billy Childish (making of de l’album + 2 titres live), Jane’s Addiction (interview), Sleepers (2 titres live), The Bronx (interview + 1 titre live + clip), Cave In (interview + 2 titres live), The Creatures (interview + clip), Tokyo Sex Destruction (2 titres live), Unsane (interview + 3 titres live), The Kills (interview + titre live). Rien que ça.

Alors toujours réticent à dépenser ses 7 euros pour tant d’infos et un DVD de plus de deux heures?

Souhaitons longue vie à Velvet Magazine, mais surtout que les rockeurs, autres que ceux ne jurant que par Linkin Park ou Limp Bizkit, soient assez nombreux pour en faire une institution. En tous les cas, nous on en rêvait, et nos trajets quotidiens dans les transports en commun sont devenus une belle partie de plaisir.

Enjoy!

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire