Une seconde chance pour Biosphere

Pour le trentenaire qui n’aura surveillé la scène électronique que du coin de l’oreille, Biosphere risque fort de se résumer à un seul titre: « Novelty Waves », qui avait servi en son temps (1991) de bande-son pour un spot de pub d’une célèbre marque de blue-jeans (réalisé au passage par Michel Gondry).

Le travail de Geir Jenssen, l’homme qui se cache derrière Biosphere, mérite pourtant davantage de reconnaissance. La discographie du Norvégien reste même un passage obligé pour qui veut appréhender l’évolution des musiques électroniques. Jenssen a su en effet trouver une place à part entre techno ambient et dubtronica, ouvrant ainsi la voie à de nombreux producteurs comme Pole ou Boards Of Canada.

Trois de ses albums majeurs (« Microgravity », « Patashnik » et la BO du film « Insomnia ») vont enfin être réédités, et agrémentés de nouveaux visuels, début 2008. Une chance pour la génération O-Zone de faire mieux que ses aînés?Pour les nostalgiques, le spot de pub est ici

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire