Un dernier trimestre plutôt riche chez Ad Noiseam

ad

Au delà de l’album de Niveau Zero, incontestablement l’un des incontournables de 2012, Ad Noiseam ne chôme pas en cette fin d’année avec quelques sorties qui se suivent, et qui tabassent.

Commençons notre sélection avec le letton Oyaarss qui, après « Bads » paru l’année dernière, confirme son talent avec l’imprononçable « Smaida Greizi Nakamiba ». Accompagné de trois autres musiciens, il enrichit un son déjà massif qui passe par différents stades – du dubstep expérimental à l’electronica post-industrielle – et qui évolue dans un décor apocalyptique à la mélancolie prononcée, renforcée ici par cette nouveauté acoustique.

Plus tranchant encore, le premier opus de TechDiff, « P.Conv », trace ici une ligne bien droite entre dubstep et breakcore, dessinant un disque au design sonore aussi carré qu’imposant.

On termine par l’album le plus furieux de la sélection, le combo « Enduser Shares Needles With The Teknoist ». Dix ans après « Tarmvred Shares Needles With Panacea », l’artiste Needles Sharing revient assumer son rôle de pont en connectant également The Teknoist et Enduser dans une compilation mêlant hardcore, acidcore et drum’n bass relativement violente. L’ensemble est puissant et cohérent, et regroupe intelligemment la vision de chacun de ces malades du beat, contribuant alors à la clôture d’une année 2012 toujours aussi riche et intéressante pour le label berlinois.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire