Soutien au Point Ephémère frappé d’une fermeture administrative!

fmr

C’est la sale nouvelle qui secoue cette semaine le tout Paris musical: le Point Ephémère, haut lieu de concerts dans la capitale, est frappé d’une fermeture administrative jusqu’au samedi 27 octobre à 22h, l’obligeant à déplacer les concerts prévus en divers endroits de la ville, au Glazart et à Mains d’Oeuvre notamment. Hier, le Point Éphémère a plaidé devant le tribunal administratif le référé-liberté qui aurait permis de la suspendre. Or le juge n’a pas retenu le caractère urgent de la démarche, sans statuer sur la légalité de cette décision, le renvoyant à ce même tribunal.

COMMUNIQUE DE PRESSE du samedi 20 octobre, au lendemain de l’intervention des forces de l’ordre:

Le Point Ephémère (Paris 10) a fermé ses portes hier soir, 19 octobre, suite à un arrêté préfectoral, pour une durée de neuf jours. Sans sommation et à peine trois heures avant l’entrée en application de cette mesure. Cette fermeture administrative met sérieusement en péril un lieu de culture pluridisciplinaire important à Paris dont l’offre est multiple (concerts, expositions, conférences, danse) mais qui est également un lieu d’engagement et de convivialité avec un restaurant et un bar. Le Point Ephémère se voit donc dans l’obligation d’annuler une série de neuf événements prévus de longue date.

Le préjudice dû à cette décision est multiple. En plus des centaines de spectateurs qui se voient de facto privés de spectacles du jour au lendemain, il faut aussi évoquer d’autres conséquences. Elles sont d’abord financières, puisque la perte pour Point Ephemere est estimée à près de 80 000 euros, correspondant aux indemnités d’annulation des groupes, au manque à gagner de l’exploitation et aux frais de fermeture du lieu. Dans un contexte économique difficile, cette perte pénalise lourdement la structure et hypothèque certains des projets de la saison en cours, dans toutes les disciplines.

Les conséquences sont aussi artistiques. Une exposition venait d’ouvrir jeudi soir, qui aura à peine eu le temps de réunir les amateurs pour son vernissage. Les concerts annulés et la conférence prévue mardi sont autant de travaux artistiques qui se retrouvent sans public. Des jours, des semaines de production culturelle pour rien, des oeuvres non vues, non entendues. Même si l’équipe du Point Ephémère, qui emploie 35 personnes, met tout en place pour déplacer et reprogrammer dans d’autres lieux certains de ces événements, il faudra faire une croix sur la plupart d’entre eux. Lieu citoyen, producteur de culture, de lien social et ouvert sur la cité, Point Ephémère est aujourd’hui fragilisé par cette décision injuste et arbitraire basée sur des faits transformés. Il souhaite attirer l’attention de tous, (public, politiques, autorités, autres acteurs culturels parisiens) sur cette situation qui par ailleurs touche d’autres lieux de la capitale.

Une tentative de médiation sera mise en place dès lundi pour tenter de trouver une issue à cette situation dont les causes (une agression sur le quai de Valmy) restent contestées par la direction de Point Ephémère qui avait défendu son dossier en Préfecture il y a un mois. En bonne intelligence aves les services de police, Point Ephémère a toujours eu comme ligne directrice le strict respect de la loi. Une requête en référé liberté fondamentale a par ailleurs été déposée ce jour au tribunal administratif de Paris.

LES CONCERTS PREVUS:

JEUDI 25 OCT: MOON DUO + MY DISCO déplacés à Mains d’Oeuvre (St Ouen)
VEND 26 OCT: LITTLE BARRIE déplacé à Mains d’Oeuvre (St Ouen)

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire