Rough Fields, bijou electronica

rough

Le terme folktronica ne se limite définitivement plus au groupe Tunng puisque Rough Fields s’en approprie la définition pour ce troisième EP sorti sur Bomb Shop le 14 novembre. Après un premier maxi plus noisy, un second orienté pop atmosphérique, « The Harbour Wall » se veut à la fois plus limpide et expérimental. Magistral, le morceau-titre évolue dans un climat de paix, laissant débattre envolées electronica et guitares prudentes, les mêmes que l’on retrouve sur la comptine folk « Behave ». Derrière une mi-temps organique, faite uniquement de silence naturel (« Waller’s Cut »), la face B se veut encore plus délicate et dévoile deux nouvelles berceuses (« Edge of The Firelight » et « Manila »), quelque part entre Sigur Ròs et Double U. A manipuler avec précaution.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire