Monolithe noir, la reconversion electro d’un Arch Woodmann

Entré dans un hiatus indéterminé, Arch Woodmann laisse désormais ses membres vaquer à leurs propres occupations musicales. Ainsi, Antoine – son chanteur/batteur/guitariste – se lance officiellement sur des terrains plus électroniques et expérimentaux, sous le nom de Monolithe Noir. Avec James Holden, Jon Hopkins, Apparat, La Monte Young, et Faust en influences autoproclamées, le jeune homme s’apprête à dévoiler le 13 octobre un premier mini album prévu au format digital et K7. Un premier extrait, ‘Le Saint Guidon’, est déjà disponible ci-dessous via son clip. 

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire