Minot, la reconversion d’un From Monument To Masses

Entre post punk, rock psyché et post rock, c’est à la façon d’aucun autre groupe que Minot s’adonne à ce savant mélange depuis 2010, au lendemain du split de From Monument To Masses au sein duquel on croisait déjà le guitariste Matthew Solberg. Avec lui désormais, Shannon Corr – son ancien compère de Turks – officie à la batterie, tandis que Ben Thorne (Low Red Land, Tartufi) tient la basse. A la fois sombre, uptempo, lourde, dansante, agressive et patiente, la musique du trio revendique l’influence de formations telles que Turing Machine, The Psychic Paramount, The Paper Chase et Future Of The Left, eux aussi adeptes en furieuses expérimentations. Après un Ep et un 45t tous deux parus l’an dernier (en écoute ci-dessous), quelques concerts énergiques donnés tout le long de la côte Ouest, Minot sortira le 4 juillet, et sur le label Golden Antenna, un premier album produit par Robert Cheek (Deftones, Chelsea Wolfe, Tera Melos…). Une tournée européenne suivra.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire