Mild High Club met les deux pieds de Stones Throw dans la pop. Extraits.

S’il est de tout temps, et pour toujours, un des labels les plus incontournables de l’histoire du hip hop, Stones Throw a toujours prouvé son ouverture d’esprit, prenant régulièrement le risque de s’aventurer sur des terrains bien différents de ceux qui ont fait sa réputation. Nouvelle illustration avec Mild High Club, projet du dénommé Alexander Brettin, formé au jazz et déjà auteur d’un premier album (‘Timeline’) l’an passé qui lui a notamment permis de côtoyer de près les Ariel Pink, Mac DeMarco et Mikal Cronin. Il revient lui offrir une suite après s’être laissé habité par une ferme volonté de faire des chansons pop avec un petit accent jazz. En sont sorties onze morceaux composés avec tout ce qu’il avait à portée de main (ordinateur, guitare, clavier, basse, batterie pour les plus classiques), et disponibles pour tous à compter du 26 août. Extraits ci-dessous.

enecoute

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire