Michael Angelo, énième ressuscité des années 70

Michael Angelo, énième ressuscité des années 70

Dans les années 70, Michael Angelo était un musicien de studio qui, à ses heures, compose et s’enregistre entre les prises qu’il fait pour des pubs ou en compagnie de musiciens qu’il accompagne. En 1977, il met donc en boite son propre album qui ne sortira qu’à 500 exemplaires via le label Guinn Records, puis s’échangera à un prix dépassant souvent l’entendement. Quarante ans plus tard, alors que les masters originaux ont disparu, l’album ressort via Anthology Recordings le 27 avril prochain, après avoir été retravaillé au plus proche d’une copie originale. On y découvre une pop de l’époque, aux forts relents psychédéliques. ‘Checkout’ qui en est extrait, s’écoute ci-dessous.


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.