Le système D des Flying Donuts au coeur d’une enquête sociologique

entreprise

« Ma Petite Entreprise Punk », ouvrage écrit par Fabien Hein, place les Flying Donuts au coeur d’une enquête sociologique ayant pour thème principal le fameux système D qui fait avancer bon nombre de groupes indépendants. Appuyée du début à la fin sur le parcours du groupe – de ses premières répétitions jusqu’à ses 500 concerts et trois albums – l’étude souligne notamment les moyens mis à la disposition des formations punk évoluant en marge de l’industrie musicale dominante, mais aussi leur dynamisme comme leur attachement à cette culture au sein de laquelle la démmerde n’est plus simplement un moyen, mais un art.

« Je trouve toute cette communauté un peu magique. Ce qui me plait vachement, c’est l’entraide qu’il peut y avoir dans tout ce truc là, le système d’échanges, de distro, tout ça. C’est assez magique. C’est grâce au système D qu’on arrive à tourner à l’autre bout de l’Europe de l’Est, et c’est grâce au système D qu’on arrive à aller au Québec comme plein d’autres groupes arrivent à aller partout dans le monde. Je trouve que tu arrives un peu à déplacer des montagnes avec juste une entraide entre les gens. Et ça, c’est vraiment cool! Je trouve ça vraiment très sain le système D » (Benjamin Dalstein, batteur de Flying Donuts)

Fabien Hein est maître de conférences en sociologie à l’université Paul Verlaine de Metz, et chercheur au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales. Il a enregistré plusieurs disques, effectué des centaines de concerts en Europe et aux Etats Unis en tant que bassiste, manager et roadie. Il a également été critique musical chez Kerosene et Noise Mag.

Sortie: juin 2011
Format: A4, 140 pages illustrées
Tirage limité

Une compilation de 20 titres des Flying Donuts est encartée avec le livre.

Disponible ici

cover_fdbook-web

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire