Le « People Problems » de Oh No Oh My veut nous faire chialer

ohnoohmy

Tout est allé très vite pour Oh No Oh My: un premier album rapidement mis en boite, une participation au festival Lollapalooza qui lui ouvrit les portes de tous les médias influents, des synchros à la pelle que ce soit à la télé ou au cinéma, et quelques tournées sympathiques aux côtés de Gnarls Barkley ou The Flaming Lips. Cinq ans plus tard, le quatuor emmené par le multi-instrumentiste Daniel Hoxmeier remet le couvert avec « People Problems », un nouvel opus et considéré aujourd’hui par le groupe lui-même comme son premier véritable album. Beaucoup plus sombre que son prédécesseur, ce nouveau disque s’amuse à poser des paroles généralement sombres sur des compositions plus guillerettes. Quoi de mieux que de venir voir le rendu de tout cela sur la scène de la Maroquinerie le 3 février prochain, en première partie de Maps & Atlases?

aa73cc84198f2f5d3a76351d83e7a1b5

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire