Laetitia Sheriff décroche sa nouvelle étoile brillante

Laetitia Sheriff ne fait pas beaucoup de bruit. Pas assez. Depuis maintenant dix ans, la Demoiselle enrichit doucement mais sûrement une discographie qui – de collaborations (Lydia Lunch, Robert Le Magnifique, Olivier Mellano…) aux albums solo, en passant par son groupe Trunks – commence à avoir sérieusement de la gueule. Sur ‘Pandemonium, Solace And Stars’, sa toute nouvelle oeuvre, elle illustre une nouvelle fois tout son talent à canaliser rage et désespoir, non sans trahir quelques influences aussi appétissantes que celles de Nick Cave, Sonic Youth ou les Breeders. A ses côtés, Thomas Poli (Montgomery, Dominique A), Nicolas Courret (Eiffel) et la violoniste Carla Pallone (Mansfield Tya) l’aident à signer un des disques les plus aboutis d’une carrière qui a encore de belles années devant elle. Dans les bacs le 13 octobre sur le label Yotanka. En attendant, ‘The Living Dead’, premier extrait, se découvre ci-dessous via son clip.

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire