Il fallait bien que Pavement ait quelque chose à vendre…

pavement

Une reformation, la tournée qui va avec… Au delà d’aligner des concerts déjà sold out, la suite logique de la renaissance de Pavement aurait été trop peu ambitieuse si elle consistait seulement à espérer revendre quelques albums de sa discographie. A cela, le best of était l’option facile et rapide. Inévitablement, « Quarantine The Past: The Best Of Pavement », à sortir le 9 mars prochain chez Matador, sera donc une nouvelle occasion de transformer quelques fans et/ou simples mélomanes en vaches à lait, victimes des brillantes stratégies marketing élaborées par les quelques diplomés d’écoles de commerce qui polluent les maisons de disque. L’objet au tracklisting de 23 titres (dont aucun inédit – dixit le label) aura beau être disponible à petit prix, l’initiative n’en est pas pour autant redorée. Appelez moi Con.

ole-900

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire