Arnaud Rebotini remet le pied de Black Strobe à l’étrier

Remis en branle en 2012 après qu’Arnaud Rebotini ait longtemps officié en solo et sous son propre nom, Black Strobe n’a pas laissé indifférent, séduisant tour à tour Quentin Tarantino (‘Django Unchained’) et la marque Dior. Une destinée qui pourrait de nouveau se répéter avec l’arrivée en juin de ‘Going Back Home’, un nouvel Ep comprenant deux nouveaux titres ainsi qu’une reprise de la version de ‘Tiger Man’ (Elvis Presley) signée Rufus Thomas. Le temps de trois morceaux, Black Strobe mixe guitares rock et blues, boucles électro et beats dancefloor. Un avant goût de l’album ‘Godforsaken Roads’ attendu en septembre. Extraits ci-dessous.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire