Anika, l’égérie de Geoff Barrow de Portishead

anika1

C’est en cherchant une voix pour son groupe Beak> que Geoff Barrow (Portishead) est tombé sur Anika, cette journaliste politique qui partage sa vie entre Bristol et Berlin. Le coup de foudre artistique fut immédiat tant les deux partagent une attirance commune pour le punk, le dub, ainsi que les girl groups des sixties. Une semaine seulement après leur rencontre, le groupe et la demoiselle entraient donc en studio et enregistraient ce premier album éponyme en douze jours, à quatre en live dans une même pièce. En résulte un opus ou rock expérimental cotoie le folk et la pop, pour un rendu pointu et atypique qui disponible dès maintenant sur le label Invada en Europe, et en décembre chez Stones Throw pour les Etats Unis.

6c1b181500086b9da4c66ef71996ecb0

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire