Pond, échappés de Tame Impala

pond

Maintenant que les Tame Impala ont fait parler d’eux avec « Innerspeaker » en 2010, le duo Pond peut enfin prétendre à sortir de l’ombre. Nick Albrook et Jay Watson, respectivement guitariste et batteur du groupe, sortent donc leur quatrième album « Beard, Wives, Denim »: treize chansons de rock psychédélique bien poussiéreux à l’australienne. Produit dans le même esprit que le groupe père tout en étant moins trippant, ce side-project se distingue par son côté davantage old school et authentique, parfois plus fun et moins propre sur lui, à l’image des titres « Fantastic Explosion of Time », « Elegant Design » ou « Moth Wings ». Un petit voyage dans le temps pour pas cher… Disponible depuis le 19 mars.

itunes45

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire