Piniol, Gordini, Velocross et Monotrophy… Trouvailles de la France d’en bas

Piniol, Gordini, Velocross et Monotrophy… Trouvailles de la France d’en bas

Dans la foulée de notre récent article encyclopédique retraçant plus de 20 ans de rock made in France par le biais de plusieurs playlists (voir ici), on tentera désormais régulièrement de vous servir sur un plateau de nouvelles trouvailles issues de la scène hexagonale la plus underground. Et ça commence maintenant.

PINIOL – Bran Coucou

Poussé par pas moins de sept cervelles bien agitées, Piniol – soit la combinaison des groupes Poil et Ni – ne se fixe aucune limite musicale. C’est donc avec la plus grande liberté que ces deux trios guitare-basse-batterie, séparés par un clavier, s’aventurent sur les terrains noise, jazz, math rock pour un registre hors format, complexe mais parfaitement réfléchi. Bran Coucou, premier album du collectif, sera disponible le 27 avril chez Dur et Doux.

VELOCROSS – À Isopérimètre Equivalent

A mi chemin entre le noise rock et le math rock, Velocross – composé d’un Tabatah Crash ainsi que d’anciens membres de Sons of Frida et La Diagonale du Fou – sprinte vers le gratin du genre en France. C’est en tous les cas ce que dessine ce premier Ep ou six titres jouent des coudes en matière de douces mélopées et de rythmiques capilotractées. Disponible en digital depuis le 20 avril, puis le 18 mai en CD et LP via le label Zéro Egal Petit Intérieur.

GORDINI – Fig 1.01 : Primesautière

Rennes, terreau bien connu du noise rock français, peut désormais pleinement compter sur les discrets Gordini, pourtant actifs depuis 2008. Mélodies, tensions, liberté de rythmes sont au menu de ce premier Ep revendiquant les influences de Fugazi, Shellac, Don Caballero, Shipping News et Mogwai. De quoi donner le tournis, sachant que les quatre concrétisent tout cela en 4 titres de haute volée, qui ne donnent qu’une envie : écouter toute cette maîtrise le temps d’un album.

MONOTROPHY – Micas

C’est en K7, chez SK Records et October Tone, que Micas enrichit la discographie des lyonnais de Monotrophy. Deux titres transcendants d’une dizaine de minutes chacun, entre musique contemporaine et krautrock fumé au punk, ou les drones de guitare se fondent dans une rythmique minimaliste.


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.