Pause Music se dévoile

Après BCore, dans un autre genre, Pause Music vient confirmer l’activisme et la renommée grandissante de l’Espagne en matière de rock. Basé à Almeria, la structure met en avant quelques groupes qui méritent le détour. En effet, sont sortis de ses bureaux:

Astronaut: Entre post rock et slowcore en passant par la folk, Astronaut distille ses belles mélodies appuyées par le chant de Rebeca. Le premier album du groupe, « Times New Romance », nous plonge dans son univers ou s’entremêlent cordes, cuivres, pianos et flutes au point de fortement rappeler les quelques Sigur Ros, Mogwai, Zephyrs…

Lorna: En provenance de Nottingham (UK), Lorna sort un premier EP en mars 2000 qui attirera l’attention d’EMI en 2001. A partir de là, le groupe collabore avec des membres de Six By Seven, Spiritualized et Echoboy et compose une quarantaine de titres dont certains feront l’objet d’une nouvelle production plutôt généralement bien accueillie. Ce n’est qu’en novembre 2003 que le premier album officiel voit le jour (« This Time Each Year »). Décrite comme un mélange de Bonnie Prince Billy et de Sonic Youth ou de Rachmaninov et de Neil Young, la musique de Lorna séduira les amoureux de My Bloody Valentine autant que ceux des Beach Boys, de Low, de Erik Satie ou David Lynch, de Papa M et Jim O Rourke…

Yakuzi: Quintet devenu trio, Yakuzi propose une musique instrumentale ou douceur et energie se côtoient tout en restant intense. Une sorte de Mogwai marié à Morricone. « Ibai Lehorretan Itota », leur premier album, prouve le talent d’arrangeur du groupe tout en restant fidèle à ses prestations live. Emotion, technique, expérimentation, sont donc les mots d’ordre de Yakuzi

Plus d’infos sur le site du label

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire