Morceau de la semaine: « Red Lights » de Holy Fuck

holynews

Entre un Caribou testostéroné et un Battles sans guitare, Holy Fuck sort « Latin« , un nouvel album déconcertant au premier abord, mais qui prend de l’assurance au fil des écoutes. On le retiendra surtout pour l’énorme « Red Lights » ou une basse funky nous tire par la manche pendant quatre minutes. En écoute toute la semaine en page d’accueil et ci-dessous.

Disponible sur
itunes5

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire