Moins cher que l’immobilier, investissez dans Public Enemy

public

Le monde de la musique n’en finit décidément plus de nous étonner. Qui aurait cru qu’un de ses temples comme Public Enemy en appelle à ses fans pour récolter les fonds nécessaires à son prochain album? Sûrement pas grand monde. C’est pourtant une vérité: Chuck D et sa bande, pour espérer donner une suite à sa discographie, se plie au modèle My Major Company, ou les gens sont appelés à investir en tant que mécènes pour en retirer des fonds. Aux Etats Unis, le groupe s’est en effet constitué un profil sur le site sellaband.com pour accumuler 250 000$. Chaque personne ayant versé au moins 25$ recevra une édition limitée du prochain disque. A vous de juger si Public Enemy est tombé trop bas, ou s’il s’adapte à son temps.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire