Minnaars sur les traces de Foals

minnaars

En seulement un an d’existence, Minnaars aura réussi à faire parler de lui et de sa musique, que ce soit chez lui en Grande Bretagne ou en Europe ou le groupe a déjà donné pas mal de concerts. Peu étonnant pour un combo dont le dark-disco-rock aguicheur rappelle incontestablement Foals. La preuve sur « Of Our Delirious Former Loving Hours » (Hip Hip Hip Records), un premier album produit par Tom Woodhead (Forward Russia), récemment sorti au Japon, en France et au Benelux.

En écoute:


À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire