Matthew Herbert a du groin…

herbert

Après avoir mis en musique les objets de la maison, des organes ou des céréales, Matthew Herbert s’apprête une nouvelle fois à défrayer la chronique avec « One Pig »: un nouvel album prévu en 2010 et fait uniquement à partir de sons produits par un cochon durant le cycle de sa vie, de sa naissance à… la boucherie. Autre projet, « One Club », qui sera enregistré au Robert Johnson Club de Francfort ou chaque personne présente contribuera au disque. En effet, des micros seront installés partout, dehors et dedans jusque dans les toilettes, et serviront de matière au producteur qui déborde décidément d’imagination.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire