Les voix de Chomsky et Churchill…

Bien connu pour son engagement politique imperturbable, le label canadien G7 Welcoming Committee laisse un temps le punk au placard pour s’atteler à la promotion de ses deux dernières productions que sont les albums spoken word de Noam Chomsy et Ward Churchill.

Noam Chomsky (photo de droite) est un des plus reconnus intellectuels américains de ces derniers temps. Professeur en université depuis plus de 40 ans, il a été l’un des principaux détracteurs de la guerre du Vietnam et s’est toujours insurgé face à la politique étrangère américaine ainsi qu’aux médias. Véritable symbole de résistance et auteur le plus cité de son vivant, Chomsky sort un nouveau compact disque: « The New War On Terrorism: Fact & Fiction« . Celui ci est l’enregistrement d’une lecture née un mois seulement après le 11 septembre 2001 qui expose le point de vue de l’auteur sur la vraie définition du terrorisme, du combat qui lui est livré, mais aussi sur l’instinct guerrier des USA et de la cruauté de son impérialisme

Ward Churchill (photo de gauche) est professeur en études ethniques, coordinateur des études sur les indiens d’Amérique, directeur associé de l’Institut chargé des études ethniques et raciales aux Etats Unis, co directeur du mouvement indien américain, et vice président du conseil anti diffamation pour les indiens d’Amérique. Ses nombreuses lectures ou publications s’attardent sur les génocides aux Amériques, les interprétations historiques et légales au sujet des conquêtes et de la colonisation, les critiques de la littérature et du cinéma, les alternatives indigènes au status quo et la défense de Léonard Pelletier. Après avoir beaucoup écrit au sujet du FBI et de la politique répressioniste, le système pénal, le portrait des indiens dans la littérature et le cinéma, et la nature et la définition d’un génocide, Churchill fait aujourd’hui parler de lui avec « In A Pig’s Eye: Reflections On The Police State, Repression And Native America« , un double CD qui retrace ses oraux au sujet des disfonctionnements et paradoxes des Etats Unis, du contraste entre les richesses naturelles et la pauvreté d’une grosse partie de la population, de la liquidation de bon nombres d’activistes ou de mouvements révolutionnaires…

Deux albums très intéressants à condition que l’on soit un minimum anglophone. Voilà de quoi, en période d’examen, regretter que certains professeurs n’aient pas plus de coucougnètes à proposer des documents oraux des plus intéressants. Comme quoi l’Amérique n’est pas totalement pourrie, et que ses têtes bien pensantes existent bel et bien malgré le fait qu’elles soient peu médiatisées. Une image américaine auto-critique qui commençait à se faire attendre…

Le disque de Noam Chomsky est disponible ici tandis que celui de Ward Churchill est dispo chez tous les bons disquaires travaillant l’import.

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire