Le reggae en ligne de mire…

L’image du reggae semble se détériorer depuis quelques temps du fait de son homophobie plus ou moins avouée selon les cas

C’est d’abord le festival annuel anglais « Reggae In The Park » qui en fait les frais puisque son édition de cette année vient d’être annulée. Freddie Mc Gregor, Barrington Levy, Gregory Isaacs, Mighty Diamonds, Marcia Griffiths, Sizzla, Capleton, et Vybz Kartell n’envahiront donc pas le territoire d’outre Manche. Cette annulation est en majorité l’oeuvre de militants gays et notamment de l’association Outrage! qui demandaient, sinon l’annulation, la garantie de prestations non homophobes. Rien cette année donc, par contre une édition 2005 semble être prévue.

Autre évènement, l’action de SOS Homophobie contre certains chanteurs homophobes dont voici le communiqué: »Alors que le chanteur jamaïcain Buju Banton débute une tournée en France, Sos Homophobie s’inquiète des paroles homophobes de certaines de ses chansons. « Il ne nous semble pas acceptable que de telles paroles puissent encore être publiquement tenues dans notre pays, estime l’association dans un communiqué. Nous demandons aux directeurs des salles accueillant ce chanteur d’interdire l’interprétation des chansons concernées voire d’annuler ses concerts, et au gouvernement de faire voter de toute urgence la loi de lutte contre l’homophobie que nous attendons depuis trop longtemps. S’il va de soi que nous sommes très attachés au respect de la liberté d’expression, nous ne pouvons considérer que l’appel à la haine ou à la violence puisse constituer une liberté. Face à l’homophobie, comme face à toutes les autres manifestations de rejet, il n’y a aucune compromission possible. » Buju Banton est accusé d’avoir participé, le 24 juin dernier, à Kingston en Jamaïque, au passage à tabac de six hommes, soupçonnés d’être homosexuels par leurs agresseurs. À Montréal, c’est Sizzla qui est dans la ligne de mire, pour les mêmes raisons. Le Centre de recherche-action sur les relations raciales (CRARR) a demandé au directeur du Festival international de reggae de Montréal d’annuler le concert prévu le 27 août prochain.

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire