Le Fury Fest 2004 compromis!

La mairie de Rezé vient d’annoncer qu’elle ne voulait plus accueillir le festival annuel de hardcore. Voici le communiqué de l’organisation:

« Nous venons d’apprendre en ce magnifique temps de noël que la mairie de Rezé ne désirait plus de la manifestation chez elle… Une fois de plus, après Clisson en 2002, et bien c’est au tour de Rezé de nous infliger notre plus beau cadeau de noël… Ceux qui auront pu assister à la manifestation de l’année dernière auront pu constater AUCUN incident. Et bien pourtant, la mairie l’a bien décidé, il n’y aura plus de FURY FEST chez elle, sans aucun motif valable, et sans avoir pris le temps d’essayer d’en parler avec nous. Le Maire, Mr Gilles Retiere, a décidé de nous éjecter. Nous ne devions pas être à son goût! En clair, les seules raisons, qui sont d’ailleurs toujours les mêmes, sont les délits de « sale musique » et de « sale gueule », ce qui est inacceptable sachant que les musiques extrêmes doivent être considérées comme des musiques actuelles au même sens que le sont l’electro, la techno ou la pop music!

Donc pour l’instant, en étant concret, le FURY FEST est remis en question une nouvelle fois, ainsi que nos emplois et tout le travail déployé depuis 3 ans autour de cet événement… Malgré cela, nous essayons plus que jamais de trouver un nouvel endroit (pour être encore viré l’année d’après?!) pour mettre sur pied cette 3ème édition qui s’annonçait déjà MONSTRUEUSE! En bref, vous pourrez constater que nous ne sommes rien pour les institutions, et qu’un projet de cette taille n’a manifestement pas le droit de se dérouler…

J’appelle donc à votre bon vouloir pour nous faire entendre de façon à ce que cette mairie ne nous laisse pas mourir. On compte sur vous pour faire part à la mairie de Rezé votre mécontentement!

Voici leurs coordonnées www.mairie-reze.fr/contact/default.asp

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire