Le Batofar épinglé!

Communiqué de presse de l’équipe du Batofar:… Coup dur Cela fait un peu plus d’un mois que nous avons été informés de la possible fermeture administrative du Batofar. Mais ce n’est que ce matin, suite à une convocation à la préfecture de police du 13ème arrondissement, que nous avons appris la prise d’effet de cette fermeture à compter de ce Jeudi 31 mai et ce, pour une période de 15 jours; cette décision fait suite à différentes plaintes et avertissements à l’encontre du Batofar.

Après quelques tentatives de négociation de notre part, nous comprenons vite que cette décision est définitive et irréversible. Nous sommes donc contraints d’annuler toute la programmation concert, club et ateliers culturels à compter du 31 mai jusqu’au 14 juin inclus.

Cette fermeture implique bien sûr de gros bouleversements dans l’organisation du Batofar mais aussi de lourdes conséquences dans la gestion du personnel.

Outre effectivement le fait qu’une vingtaine d’emplois se retrouvent ainsi menacés, cette décision implique aussi:· L’annulation pure et simple d’une vingtaine de manifestations musicales et culturelles,· La déprogrammation de plus d’une soixantaine d’artistes et de groupes, · La résiliation de contrats dont nous devrons néanmoins nous acquitter des frais,· La perte d’une dizaine de billets d’avion et de trains,· Une interdiction formelle d’exploiter le lieu, ni même de transférer son activité· Un manque à gagner correspondant à la moitié du chiffre d’affaire mensuel · Une précarisation de l’activitéLa liste est longue.

Sachant que nous évoluons dans ce contexte politiquement et économiquement hostile au développement des cultures alternatives, nous invitons notre public ainsi que les différents acteurs du secteur culturel à nous soutenir en relayant cette information au maximum:- pour ne pas que ce type de sanction nuise à huit années de soutien aux musiques actuelles et à l’action culturelle,- pour ne plus que le développement des salles intermédiaires soit entravé par ces arrêtés préfectoraux,- pour la liberté d’expression d’artistes indépendants de plus en plus ghettoïsés,- pour le respect de notre public- pour la défense d’une culture « underground » tant décriée mais qui peut pourtant mobiliser plusieurs milliers de personnes autour d’un même événement!Parce que sanctionner ainsi une salle de spectacle, c’est punir tout un public qui se reconnaît en elle; un public qui par la même occasion « sera privé de sortie » pendant 15 jours.

Nous sommes contraints d’accepter cette décision, mais c’est l’occasion pour nous de dénoncer la marginalisation d’une certaine culture défendue par de nombreux lieux en France.

Et si un jour ces lieux devaient se transformer en musées ou bibliothèques, ce sera toujours l’occasion pour les générations futures d’admirer le triste tableau d’une culture uniformisée.

En attendant, pour fêter comme il se doit « l’inauguration du Batofar », rendez-vous le 15 Juin dés 19h avec Sly du Saïan Supa Crew, Rainer Truby, Kyoto Jazz Massive et pleins d’autres surprises!D’avance, merci de votre soutien!L’équipe du Batofar

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire