La Rumeur était bien fondée

Pour cette deuxième soirée des Transmusicales, l’un des évènements hip hop était la venue de La Rumeur sur le Liberté Bas.

Le « Nique sa mère Skyrock » lâché par le groupe en milieu de concert résume complètement l’esprit dans lequel le crew parisien a abordé cette soirée. Auteur d’un set complet et sans fioriture, La Rumeur a mis en avant ses versions épurées et d’une qualité indéniable comme pour mieux mettre en avant ses textes à message. Si quelques uns pourront leur reprocher des dires trop moralisateurs, La Rumeur s’est hier soir appliquée à confirmer son rang de leader de la scène hip hop intègre française de par la qualité de leurs productions et leurs flows compréhensibles. Balayant sa discographie de ses premiers maxis à leur dernier album, le groupe aura sans aucun doute su rallier à sa cause les derniers frileux.

Bokson comme beaucoup a pris sa claque et révise sa critique de la scène hip-hop française. Si Assassin arrondit les angles depuis un certain temps, la France a retrouvé ses gueules en avant, prêtes à se fermer des portes pour mieux faire entendre les voix dissidentes et populaires…

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire