La presse musicale française boitille!

Quand le groupe de presse Cyber Press Publishing dépose le bilan, comme ce fut le cas au début de ce mois de juin, c’est une partie de la presse musicale française qui s’angoisse. Il faudra donc que Rock Sound, Punk Rawk et Rolling Stones attendent la décision du 5 juillet pour savoir s’ils pourront être repris et continuer à exister. Décidemment, après les frasques répétées de Velvet (enfin Versus, ou plutôt Noise), la crise de la musique s’étend toujours un peu plus…

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire