Le départ de Jim Ward scelle t-il le sort du retour d’At The Drive In ?

Voilà de quoi priver At The Drive In de toute sa sérénité alors que le groupe se lance aujourd’hui dans la tournée mondiale annoncée avec fracas il y a quelques semaines. En effet, hier, Jim Ward – son guitariste originel, également frontman de Sparta – a décidé de quitter le navire au plus mauvais moment, sans qu’on connaisse encore les raisons de sa décision. En 2012, à Coachella, le retour si attendu du combo texan était déjà amplement discuté en raison du peu d’enthousiasme affiché par Omar Rodriguez Lopez, alors en deuil de sa mère et avouant céder à l’appel du fric. Cette année, après une campagne de communication efficace, et bien que Jim Ward assurait encore la veille ne pas être au courant du retour du groupe (sic), on pensait At The Drive In désormais sur de bons rails. Indispensable tant pour son charisme que pour son travail de guitare et de chant, pas de doute que le fait que Jim Ward reste à quai mette un sérieux coup dans l’aile à l’événement. Réponse le 29 mars à Paris (Trianon), le 1er avril à Bruxelles (Ancienne Belgique) et le 8 à Lausanne pour le Impetus Festival.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire