Hydra Head Records fermera ses portes en décembre

hydra

Fondé en 1993 par Aaron Turner (Isis), Hydra Head se sera distingué durant toute son existence pour sa capacité à toujours soutenir et dénicher de nouveaux groupes qui fassent avancer le schmilblick. De Neurosis à Isis, en passant par Torche, Boris, Converge, Sunn O))), Harvey Milk ou Jesu – pour n’en citer que quelques uns – tous auront bénéficié de la passion et de l’engagement sans faille de l’équipe du label. En décembre, il n’y en aura malheureusement plus d’autres puisque Turner vient d’annoncer que Hydra Head ne signera plus de nouveaux artistes à partir de cette date, et que la structure ne s’emploiera plus qu’à la bonne disponibilité de son back catalogue dans le but, notamment, de régler quelques dettes en suspens. Car c’est bien pour une raison uniquement financière que Turner a pris cette décision, et non par simple manque d’envie ou une quelconque résignation. Plus d’informations dans le communiqué publié sur le blog de Hydra Head.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire