Fuzati s’oppose à la sortie DVD du documentaire ‘Un Jour Peut Être’

Depuis plusieurs années maintenant, l’équipe de production du documentaire ‘Un Jour Peut Être. Une Autre Histoire du Rap Français’ s’attelle à la concrétisation de son projet. Diffusé dans quelques salles l’année dernière, ne manquait plus qu’une sortie DVD pour définitivement satisfaire les fans de la scène hip hop française dite alternative, ceux-là même qui ont été sollicité à travers une campagne de crowfunding pour rendre l’ambition possible. Finalement, les TTC, Svinkels, La Caution et autres groupes de ce mouvement plutôt créatif qui connut ses plus belles heures durant les années 2000, ne pourront pas se retrouver dans les vidéothèques de leur public, la faute à Fuzati (Klub des Loosers) qui s’y est opposé pour des raisons encore très vagues. En attendant qu’internet fasse son oeuvre et que le travail de Romain Quirot, Antoine Jaunin et François Recordier s’y retrouve illégalement pour finir à la portée de tous, les trois se sont fendus d’un post Facebook pour le moins accusateur, à lire en intégralité ci-dessous. 

‘C’EST FINI… Il n’y aura pas de DVD du docu. Nous sommes désolés de vous annoncer que la campagne de financement va s’arrêter plus tôt que prévu. La raison est simple: Fuzati, le rappeur masqué, nous a fait parvenir le mail suivant: ‘Donc pour que ça soit bien clair pour vous: je m’oppose à toute utilisation de mon image et de ma musique pour ce DVD‘. Merci à toi, Fuzati. Tu es le seul artiste qui nous a demandé des modifications du film suite à certains propos tenus que tu n’assumais plus. Modifications que nous avons faites pour ton bon plaisir. Pourtant, ça ne t’a pas suffi. En plus de n’avoir jamais défendu ce projet indépendant – qui avait pourtant bien besoin du soutien des artistes – tu as jugé plus classe d’y participer, de prendre tes droits, avant de le détruire à chaque fois que tu le pouvais. Et c’est plutôt réussi: tu signes aujourd’hui son arrêt de mort. Evidemment, la déception est aussi grande que notre incompréhension. Nous avons cherché à rendre hommage aux protagonistes de ce mouvement… A un mouvement dont tu fais partie. Simplement, nous l’avons fait sans chercher à transformer notre film en support de promo, comme tu l’espérais. Aujourd’hui, nous sommes tous passés à autre chose et nous n’avons ni l’énergie, ni l’envie de nous battre contre toi. Tu as coulé le Klub des 7, tu coules aujourd’hui le seul documentaire qui s’intéressait à ton histoire. Ceci dit… ONE LOVE à tous les autres artistes qui nous ont suivi et surtout à Vous qui avez permis de rendre ce projet un peu fou réalisable.’

Update, 01.05.2015, Fuzati répond:

Chers « réalisateurs »,

– quand lors de l’interview vous essayez de me filmer en scred sans mon masque et semblez plus intéressés par « les embrouilles du Klub des 7 » que par autre chose,
– quand vous m’envoyez un première version du documentaire avec des montages qui dénaturent complètement mes propos,
– quand vous utilisez la mort de Fredy K pour essayer de scénariser votre documentaire en faisant croire que son décès à mis fin à cette soi-disant « scène alternative » alors que Klub des 7 n’était qu’un side project , sorti bien après l’engouement médiatique pour cette « scène », et qu’il n’y aurait de toute façon même pas dû y avoir de second album,
– quand vous vous permettez de sortir le docu en VOD (alors que ce devait être un doc pour la TV, mais à ce jour, aucune chaîne ne semble en vouloir) sans même prendre la peine de nous contacter avant, Recordmakers et moi, pour gérer l’utilisation commerciale que vous faites de mes morceaux,
– quand vous lancez un kisskissbankbank en appâtant les gens avec mon nom et des sujets bien putassiers (Clash Fuzati/Orelsan), sans me contacter avant, et une fois encore sans contacter Recordmakers pour l’utilisation commerciale des morceaux (d’ailleurs si les 25 000€ que vous demandez sont réellement supposés couvrir les droits pour l’utilisation des morceaux ainsi que la fabrication, vous avez dû vous gourer dans vos calculs parce que fabriquer 5000 DVD (ce qui est beaucoup déjà pour un tel projet) ça coûte dans les 3500€ TTC et les droits pour l’utilisation des morceaux, c’étaient vraiment pas des grosses sommes)

faudrait peut être pas trop s’étonner qu’à un moment j’ai envie de ne plus rien avoir à faire avec votre projet.

Ps : Je n’ai aucun souci pour que vous mettiez le docu tel quel sur Youtube (gratuitement hein, pas de pub avant).

À lire ou écouter également:

5 réponses à Fuzati s’oppose à la sortie DVD du documentaire ‘Un Jour Peut Être’

  1. Dimic 22 avril 2015 à 13 h 01 min #

    On ne connait pas les tenants et les aboutissants de cette histoire.
    Je trouve dommage ce lynchage public de Fuzati alors que l’on a qu’une parole rageuse et un bout de mail.

    Je n’approuve pas forcement le geste de Fuzati (même si le documentaire ne m’a pas fait vibrer, loin de là) mais je désapprouve totalement les propos et la façon de faire de l’équipe d’UJPE. Et encore, il y a eu des commentaires postés avec la page qui ont été supprimés depuis qui n’était pas reluisant :3

    C’est dommage de le relayer à la hâte, sans chercher a mettre au claire tout ce bordel avant.

    • Matthieu Choquet 22 avril 2015 à 13 h 25 min #

      You’re right! On updatera au fil du temps 😉

  2. Joachim 22 avril 2015 à 16 h 36 min #

    Docu qui était jusqu’à il y a encore peu en VOD sur CanalPlay…

    « Tu es le seul artiste qui nous a demandé des modifications du film suite à certains propos tenus que tu n’assumais plus. Modifications que nous avons faites pour ton bon plaisir. » => quid de propos coupés, hors contexte, etc…? Le « communiqué » démontre à lui seul que la responsabilité n’incombe pas exclusivement au jeune homme (qui a une activité professionnelle qui implique le masque pour le rap…) mais doit avoir une autre origine…. Il n’est que l’illustration de la perversité du « tout gratuit » et du « on me doit tout ». En synthèse, le gars a pas apprécié un truc et donc maintenant, c’est le connard à abattre ; c’est curieux, c’est con, ça se mange tout seul!!!

    Tout comme Dimic, je trouve dommage de participer à la vindictes de ses « amis » contre le Monsieur….

    • Matthieu Choquet 22 avril 2015 à 17 h 33 min #

      🙂

  3. Joachim 22 avril 2015 à 18 h 05 min #

    ce titre d’article est donc plus adapté 😉

Laisser un commentaire