Favez et Sexypop in Paris!

Il ne pouvait y avoir qu’un bon concert de rock n’roll pour réveiller un Batofar parisien bien ancré dans une ambiance dominicale ce 17 avril 2005. La crème française et européenne occupait la petite salle qui aura mis quelques temps pour se remplir dignement.

Magicrays ouvrait le bal avec une pop hyper léchée rappelant parfois Radiohead: superbe mais inadéquat à la somnolence ambiante. C’est alors que le bateau tangue. Sexypop, armé de son nouvel album, investissait paname pour la deuxième fois en un mois et ne s’est pas montré avare en générosité et en énergie. L’essentiel est joué, tubes comme reprises de Husker Du ou des Clash, le jeu est incroyablement propre et efficace. Rien à dire, les angevins ont franchi un palier. (voir les photos)Mais nombreux étaient ceux venus pour voir le phénomène Favez, souvent cité comme le meilleur de l’émo rock européen. Une gentillesse flagrante, déflagrations de guitares, dédicaces improvisées en chanson, private jokes mais surtout les tubes d’une carrière maintenant conséquente ont été impeccablement aligné et ont constitué ce concert à la hauteur de l’évènement: la première et dernière représentation des Suisses en France. (voir les photos)

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire