The Mars Volta n’est plus que souvenir

mars

The Mars Volta annonce officiellement son split sur fond d’un désaccord au sein du groupe qui remonterait à la sortie de leur dernier album « Noctourniquet« . Alors que Bixler voulait enchaîner sur une tournée, Omar Rodriguez Lopez refusait catégoriquement, préférant consacrer tout son temps à Bosnian Rainbow, son nouveau projet qui ne devrait plus tarder à sortir son album (extrait en écoute ci-dessous). Ce 23 janvier, le premier y est donc allé d’un communiqué plein de franchise, de frustration et de critiques à peine dissimulées envers son guitariste:

« Merci à tous les fans de Mars Volta, vous méritiez plus que de nous attendre suite à cet album. J’ai fait de mon mieux pour que ça continue mais Bosnian Rainbows a pris la place. Je ne peux pas m’assoir et attendre. Je ne suis désormais plus membre de Mars Volta. Je remercie honnêtement chacun de vous pour avoir acheté nos albums et être venu à nos concerts. Ce fut un plaisir de jouer pour vous. Tout cela n’aurait pu se faire sans vous. Mon rêve était de remettre la machine en marche avec Jon Theodore et Ikey Owens, mais c’est tristement terminé.

Pour « Noctourniquet », j’ai fait tout ce que j’ai pu pour que nous fassions une tournée nord américaine mais Omar ne voulait pas. Tout ce que je peux faire désormais est aller de l’avant avec ma musique, et être heureux que Mars Volta ait existé. On s’est bien éclaté. Merci encore. Je me sens juste coupable de ne pas dire la vérité: un hiatus est juste une insulte envers les fans (…) Mon disque sortira bientôt et je suis très impatient parce qu’il sonne comme aucun de mes projets précédents. Et je ne plaisante pas, je me fais un devoir d’être sérieux envers vous.

Merci à tous les anciens membres du groupes qui ont aussi aidé Mars Volta. Nous sommes passés comme une comète et avons laissé une trace. Si un jour vous me voyez en personne et voulez connaitre ma version des choses, je vous dirai tout. Soyez juste heureux que tout cela ait eu lieu, et souvenez vous des obstacles qu’on a du franchir quand on a monté le groupe en 2001.

Et pour mémoire, j’aime toujours At The Drive In. Preuve en est MA performance. Je ne monterais jamais sur scène si mon coeur était ailleurs. Il m’est arrivé d’annuler des concerts parce que le coeur n’y était pas. Le contraire aurait été une insulte aux fans.

Pour être clair, je ne suis pas en colère, je suis juste honnête envers les personnes qui m’ont permis de vivre de la musique. Est ce que je suis censé être comme une femme au foyer qui regarde son partenaire aller voir ailleurs? Il est un devoir de tourner pour les fans.« 

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire