Mos Def, des déboires judiciaires à la retraite annoncée

L’annonce il y a quelques jours de l’arrestation de Mos Def en Afrique du Sud, pour une histoire de papiers d’identité, n’avait pas de quoi émouvoir plus que ça. Pourtant, les déboires de celui qu’on appelle désormais Yasiin Bey semblent ne pas s’arrêter là. Entré sur le territoire en possession d’un passeport américain accompagné d’un visa pour touriste, il a voulu en ressortir avec un ‘passeport mondial’ non reconnu par les autorités, alors que ses documents d’entrée étaient encore valables (sic). Actuellement libéré sous caution, il est aujourd’hui menacé d’expulsion pour avoir habité le pays illégalement pendant trois ans, et pour avoir aidé ses proches à y rester, illégalement eux-aussi. Alors que sa femme, ses quatre enfants et sa mère ont ordre désormais de quitter le pays avant le 29 janvier, lui devra répondre de ces accusations en mars, devant le tribunal.

L’histoire pourrait s’arrêter là en se disant que Sieur Mos Def finira bien par se sortir du pétrin. C’était sans compter sur les derniers événements qui marqueront plus durement les fans du bonhomme. En effet, par l’intermédiaire de Kanye West, il a transmis cette nuit une message enregistré sur son téléphone, annonçant qu’il sortira un nouvel album en 2016, mais précise qu’il s’agira du dernier. Et ce n’est pas tout puisqu’il dit aussi se retirer du cinéma, là ou il suivait une carrière assez respectable, et plus généralement du monde de l’entertainment, donc de la scène. Si le Mc n’en est pas à son coup d’essai concernant une éventuelle retraite, arrivera bien le jour ou il tiendra parole. Et celui-ci pourrait donc être le bon.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire