Le label Makasound met la clé sous la porte

Le label Makasound met la clé sous la porte

makasound

Les temps sont durs pour l’industrie musicale, pour ne pas dire impitoyables envers les petites structures passionnées qui se démènent afin de proposer des sorties qualitatives et s’éteignent à petit feu. Nouvelle victime, le label Makasound– depuis quelques années un des principaux activistes français de la scène reggae – se voit obligé de cesser ses activités. On retiendra notamment de son catalogue le retour de Winston McAnuff, la série Inna De Yard, ou les rééditions de The Meditations, Merger, Carl Harvey, Knowledge, Black Roots ou Alton Ellis. Dur.


Tags:
1 Comment
  • Masta B
    Posted at 15:28h, 04 février Répondre

    Dur, effectivement.
    Je suis resté bloqué sur l’album de Merger, les deux Tu Shung Peng, et aussi le dernier de Clinton Fearon. Très bon boulot de ce label. Bonne continuation à ses acteurs, en espérant qu’ils ne soient pas trop endettés aujourd’hui.

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.