LCD Soundsystem, les conditions d’un retour

Il y a déjà cinq ans, c’est émus que le monde entier, les aficionados de LCD Soundsystem, et plus particulièrement les fans présents au concert du Madison Square Garden à New York, disaient adieu à un des groupes les plus passionnants de notre ère, sur disque mais aussi sur scène ou la magie opérait systématiquement avec lui. Au bout de dix ans passés à faire danser les salles et festivals, James Murphy se disait alors épuisé, et regrettait que l’aventure ne lui laisse plus le temps de se lancer dans d’autres.

Depuis, entre la bande son du métro new yorkais, le design de son propre soundsystem Despacio, l’ouverture de son bar/restaurant, et les productions des albums d’Arcade Fire et Yeah Yeah Yeahs, le bonhomme s’est bien rattrapé. Pourtant, il n’était pas question de ramener si tôt le groupe à la vie, même si le frontman ne fermait pas la porte à un retour au moment même ou il annonçait sa fin (‘we’ve talked about if in five years we’d want to play again, we’d do it‘).

Alors pourquoi maintenant ? Parce qu’AEG Live a fait une offre de plusieurs millions de dollars, et avec elle la promesse faite au groupe de figurer en tête d’affiche de plusieurs festivals, dont le FYF Fest et Coachella, le plus prestigieux de tous. Mais il ne faut pas en conclure pour autant au mariage définitif entre le groupe et l’entreprise. En effet, au-delà des conditions allant de paires avec AEG, LCD Soundsystem a déjà planifié son propre concert new yorkais en 2016, ainsi qu’assuré sa présence lors de quelques festivals au Royaume Uni et en Europe.

Et pour clôturer le tout, le single ‘Christmas Will Break Your Heart’ dévoilé à Noël et enregistré tout récemment, pourrait bien laisser penser que le collectif new yorkais envisagerait d’enregistrer à nouveau à l’avenir.

Source: Consequence of Sound

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire