Amy Winehouse ne chantera plus

amy

Ses dernières sorties lui ont valu de sortir sous les sifflets du public. Amy Winehouse n’aura pas l’occasion de se racheter puisqu’elle a succombé hier, chez elle à Londres, à une overdose de médicaments: une première explication de son décès qui devra être confirmée dans les prochains jours par une autopsie. Elle luttait depuis longtemps contre son alcoolisme et son addiction aux drogues, deux faiblesses qui auront grandement compromis les talents certains de celle qui – au moment de la sortie de « Back To Black » en 2006 – était annoncée par tous comme une des plus grandes artistes de sa génération. Comme Kurt Cobain, Jimi Hendrix, Janis Joplin, ou Jim Morrison, elle s’en va l’année de ses 27 ans.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire