Dirty Projectors reprend Black Flag!

David Longstreth, le cerveau qui se cache derrière le groupe indie Dirty Projectors, pousse plus loin l’exercice de la reprise… Pour « Rise Above », son nouvel album, ce New-yorkais a décidé de réécrire entièrement le classique hardcore de Black Flag, « Damaged », sorti en 1981, en se basant exclusivement sur les souvenirs qu’il a de ses écoutes répétées quand il n’était encore qu’un ado boutonneux. Le projet a de quoi décontenancer… Mais il a suffi à séduire Battles et Deerhoof qui ont embarqué Dirty Projectors sur une partie de leur tournée européenne respective… Ecoutez un extrait ici. Disponible sur Fnac.com, Amazon et Itunes.

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire