Dakiniz, un trio parisien qui réveille les souvenirs de McLusky

Sur pied depuis 2012, Dakiniz décline un noise rock viril et abrasif qui n’est pas sans s’offrir aussi quelques écarts pop. Auteur d’un premier Ep éponyme en 2013, à l’identité musicale encore incertaine, le trio réédite cette année avec ‘Spontaneus Human Combustion’ et ses quatre titres généreux rappelant les regrettés McLusky: une influence, parmi d’autres, dont le groupe ne veut/peut pas se cacher. Tout juste disponible au téléchargement et en streaming, la totale est en écoute ci-dessous. A découvrir également le 2 octobre à Paris, au Gibus Café.

À lire ou écouter également:

Une réponse à Dakiniz, un trio parisien qui réveille les souvenirs de McLusky

  1. br1nc3 30 septembre 2014 à 13 h 34 min #

    MIAM ! c’est comme si McLusky était un peu revenu 🙂

Laisser un commentaire