Cyesm voyage dans le temps et slalome entre ses influences.

Ce mec est dingue. Quand pas mal de producteurs de sa génération en sont déjà au stade du deuxième ou troisième album, Cyesm s‘assied tranquillement sur ‘Romance For Misfits’, le dix-huitième disque de sa propre pile sorti sur son label Good Citizen Factory. En 17 titres, le manceau s’adonne à ce qu’il sait faire, c’est à dire mélanger beatmaking et composition classique au service d’un trip hop qui n’hésite pas à donner de la voix (la sienne, celle de Clelia Vega ou du Mc américain Mestizo), mais aussi à s’aventurer du côté de la soul, du hip hop et de la funk, comme au fil des années 60 et 70. Amateurs de RJD2, Dj Shadow ou Fingathing, vous n’êtes pas loin de considérer la relève assurée. En écoute intégrale ci-dessous.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire