Crunc Tesla dans les bacs!

Petit fils d’un prêtre baptiste afro-américain né dans le Mississippi, Raymond Pirtle Junior aka Dj Raedawn aka Crunc Tesla ressent l’appel de la scène à 4 ans. Un peu plus d’une dizaine d’années plus tard, après être parti d’Atlanta pour rejoindre Brooklyn, Ray est récompensé en 2000 au Skratchkon par Q-Bert en tant que Dj, acquiert un statut de mixtape maestro à suivre, puis enchaîne comme Dj les tournées de Tes (Lex records) ou d’Airborn Audio (Ninja Tune). Plus récemment encore, Ray est co-auteur de la Turntable Transcription Method aux côtés du créateur de Battlesounds John Carluccio.

Ekler’o’shock sort en France sa première mixtape « manifeste » en novembre 2004, le désormais classique « 80 mn Of Stank Stank » (eos004), hybride collector précurseur du rapprochement Electro/nica – Hip Hop. Aujourd’hui, c’est sous un autre alias que le label présente ce touche-à-tout insondable. Sous le pseudo Crunc Tesla, il produit et collabore avec Ekler’o’shock pour la compilation « The Unexpektheadz », enregistre avec les dDamage pour leur prochain album, et rappe avec Tes pour leur projet de mixtape commune, « American Assault ».

« Welcome To The Circus Ep » et ses cinq morceaux est un ovni: Soucoupe Crunk-Tech? Fusée Tech-Rap? Missile Grime américain? Jet Hip-Hop electro/nica? Loin du bling bling pseudo gangsta ou du hip hop abscons et chiant, ce disque est une réponse américaine en orbite au grime UK (Lethal Bizzle, Dizee Rascal, Wiley) et à la scène eurocrunk (Stacs of Stamina, TTC, Modeselektor). Ce disque enregistré à New York allie basslines acides et batteries dirty-south, claviers cérémonieux et lyrics épiques, dans une opacité et une moiteur rappelant le grime anglais et la bass music américaine. Embarqués dans ce vaisseau trans-genres, apparaissent le duo Boxcar & Optimus, les trublions géniaux de dDamage, la chanteuse Maggie Horn avec son incroyable luminosité.

Dans les bacs en février, distribution Differ-Ant.

Plus d’infos sur le site du label

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire