Charlotte Gainsbourg se rapproche…

Charlotte Gainsbourg n’est pas pressée. Mais impossible de laisser sans suite un premier album au titre prophétique sorti en 1986. Vingt ans d’attente pour que la demoiselle revienne au micro avec un second album attendu depuis quelques mois.

Charlotte n’est pas pressée et a longtemps observé, fascinée et intimidée, le rock qui avancait, se métamorphosait en direct. Attendant son heure, rencontrant des musiciens, des paroliers, sans pression, sans urgence, sans plan de vol précis: juste humant l’air du temps, se tenant prête pour le jour ou l’évidence s’imposerait.

Désormais, Charlotte est prête, entourée de Air, venus en concepteurs et musiciens de ce nouvel album, les bras chargés et les idées débridées. La production est de Nigel Godrich, connu pour ses travaux avec Radiohead, les percussions sont signée Tony Allen, et les cordes ont été enregistrées à Londres et Los Angeles par David Campbell, le père de Beck. Quant aux paroles, elles ont été taillées sur mesure par Jarvis Cocker (Pulp), Air et Neil Hannon (Divine Comedy).

Dans les bacs le 28 août et déjà deux extraits ici

À lire ou écouter également:
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire